Journal article

Arnalte et Lucenda, ou l’amant bien traité (des traducteurs)

V Duche

Renaissance, Humanisme, Reforme (RHR) | Association d’études sur la Renaissance, l’Humanisme et la Réforme | Published : 2018

Abstract

Cet article retrace le fabuleux destin du Tractado de amores de Arnalte y Lucenda de Diego de San Pedro. Ce petit roman, qui narre les mésaventures sentimentales du chevalier Arnalte, éconduit par la belle Lucenda, s’est forgé une belle carrière hors d’Espagne, circulant d’abord en France, puis en Angleterre, en Italie, en Flandre et en Allemagne. L’examen de l’appareil titulaire, du paratexte et de la fable permet de prendre la mesure du dialogue entre les cultures castillane et française d’abord, française et européenne ensuite, et de s’interroger sur l’existence d’une littérature européenne à la Renaissance. -- This paper traces the fabulous destiny of Diego de San Pedro’s Tractado de a..

View full abstract

University of Melbourne Researchers